Conseil communal du 29 février

Pauline Trooster a posé deux séries de questions. Auncune n’a obtenu de réponse satisfaisante de la part des échevins présents. Ah oui, le bourgmestre était absent, ce qui arrive lorsqu’on cumule avec un poste de député fédéral... Quant au Premier Echevin, il s’est montré tout à fait incapable de maitriser la réunion.

Publié le vendredi 4 mars 2016

Voici quand même les questions posées :

  • Canal classé ou lieu festif ?

En date du 25 novembre 2015, le Tribunal de 1ère Instance de Tournai a condamné notre commune à remettre dans l’état initial le terrain qui sert de parking à la Maison du Canal ainsi que le terrain qui sert pour Canal Plage. Dans les attendus du jugement, le Tribunal précise que la commune ne disposait pas de permis d’urbanisme, contrairement à ce que le Bourgmestre d’Estaimpuis avait toujours affirmé. Au risque de nous faire passer pour des « grincheux » par le bourgmestre, nous aimerions entendre celui-ci et l’Echevin compétent s’expliquer sur le fait que la commune, qui devrait être exemplaire en la matière, n’est pas respecter les prescrits légaux. Par ailleurs, pouvez-vous nous dire qui prend en charge l’entretien des contigus de la Maison du Canal et quelle est la contribution de celle-ci aux services rendus par les services communaux ? Enfin quel est le loyer payé par la Maison du Canal ?

  • Dotation communale à la zone de police pluricommunale du Val de l’Escaut-Exercice 2016 Je profite de l’occasion qui m’est offerte dans le cadre de la discussion quant à l’approbation de la dotation communale à la zone de police pour que notre conseil débatte des problèmes de sécurité dans notre entité. En effet, une recrudescence de cambriolages, de tentatives de cambriolage a eu lieu dernièrement dans l’entité et plus particulièrement à Estaimbourg. Pourrions-nous entendre prochainement le commissaire de la zone de Police pour qu’il nous fasse le point sur la sécurité, sur ce qui est mis en place pour y veiller ? Quelles sont les difficultés rencontrées par notre police et les moyens que peuvent apporter les communes pour y remédier ? Par ailleurs, pouvons-nous connaître le résultat des évaluations de la pose des caméras ? Sont-elles pertinentes et efficaces ?