Discours de Pauline

Publié le mercredi 26 décembre 2012

Nous sommes réunis, aujourd’hui, afin d’installer, notamment, le nouveau conseil consécutif aux élections du 14 octobre dernier. Nouveau conseil qui présente une coloration quelque peu différente de celle de 2006 et qui ne devrait réjouir aucun Estaimpuisien. Mon intention n’est pas de commenter les succès des uns et les défaites des autres mais je me dois de constater que l’opposition n’a jamais été aussi réduite dans notre entité. Il s’agit là d’une menace pour la démocratie dans la mesure où un pouvoir exercé sans opposition forte devient automatiquement totalitaire. Qui connait l’Histoire sait qu’une majorité absolue entraîne un pouvoir absolu. Cela n’est aucunement bénéfique pour Estaimpuis et pour le bon fonctionnement des institutions.

Malgré cela sachez qu’ECOLO continuera à défendre du mieux possible ses valeurs. Nous tenons d’ailleurs à remercier nos électeurs de nous avoir permis de toujours figurer au sein du conseil communal avec une progression constante. Cela nous permettra de continuer à travailler de manière constructive pour l’avenir. Nous attendons de la majorité absolue le respect dû à chaque représentant élu de la population ce qui a parfois fait défaut lors de la législature précédente de la part d’un certain élu indigne de siéger dans cette assemblée et qui n’y est heureusement plus. Nous nous investirons à nouveau avec autant de conviction en exerçant un contrôle vigilant et critique sur les actes et les choix posés par la majorité absolue socialiste.

Nous sommes convaincus que l’élan se poursuivra et que l’écologie politique continuera à progresser sur la scène estaimpuisienne et ce dans l’intérêt de tous nos concitoyens. Nous continuerons à promouvoir les idées proposées dans notre programme plébiscité par plus de 700 Estaimpuisiens et que nous tenons à disposition. Et si nos idées se concrétisent via la majorité PS, comme ce fut, précédemment le cas, tant mieux pour Estaimpuis.

Nous continuerons d’analyser les différents projets mis en place sur Estaimpuis notamment le projet éolien windvision. Le développement des énergies renouvelables restera toujours le cheval de bataille des écologistes mais nous nous opposons toujours à ce projet dans ces conditions actuelles. Notamment le fait qu’un nouveau cadre de référence attend l’approbation du gouvernement pour être mis en place. Nous profitons d’ailleurs de repréciser que c’est l’arrivée d’un ministre ECOLO, Philippe Henry- pour ne pas le citer - qui nous a permis de faire évoluer l’ancien cadre de référence qui était désuet. Nous souhaitons tout le bien possible à tous les Estaimpuisiens et notre démarche ira toujours dans ce sens : garantir la qualité de la vie, servir la population ; l’éthique (une façon de se conduire lorsqu’on assume des responsabilités publiques) que nous saurons rappeler quand c’est nécessaire.

Je tiens, au nom de toute la locale Ecolo, à remercier Xavier pour tout le travail constructif qu’il a accompli durant ces 12 années, pour la rigueur dont il a fait preuve dans son travail de conseiller communal et surtout pour la persévérance dans la défense de ses idées. Si le débat écologique a avancé dans l’entité d’Estaimpuis, c’est en grande partie à lui que nous le devons. A titre personnel, je le remercie pour le soutien qu’il m’a apporté durant mon premier mandat. Que tous les Estaimpuisiens sachent que pour les 6 ans à venir, José et moi travaillerons dans un esprit positif tout en faisant preuve de la plus grande vigilance.