Les Estaimpuisiens se sont fait arnaquer grâce à la "clairvoyance" de Mrs Leclercq et Senesael !

Publié le mercredi 4 janvier 2012

Présentant le projet comme une "action éclairée" dans son texte de conférence de presse en 2005, le député-bourgmestre s’est en définitive fait arnaquer par un système contre lequel la Région Wallonne met toute la population en garde !

Cela faisait les grands titres des journaux (voir ci-dessous le Nord Eclair du 22 septembre 2005 dans un article rédigé par un journaliste tout aussi "clairvoyant") "Estaimpuis, commune pionnière d’avant garde" allait solutionner à elle seule le difficile problème de la consommation de carburant !

Et cela ferait du même coup taire les écologistes ! Des écolos sceptiques qui attendaient de voir... car si la solution était si simple, pourquoi n’était-elle pas plus répandue ?

Depuis, la preuve de l’inefficacité du système a été apportée par des études réalisées à l’ULg (analyse et tests) et à l’UCL (analyse).

"Les résultats de cette étude sont sans appel : les tests ne montrent absolument aucune variation des performances énergétiques de la chaudière, des rendements du moteur ou des émissions de CO2. Aucune économie de carburant n’a été constatée.

En fait, calculé sur la valeur adéquate du pouvoir calorifique, le rendement de combustion du carburant dans les chaudières et les moteurs est déjà supérieur à 98%. Il est donc matériellement impossible de l’améliorer encore, même de 5%. De plus, les moteurs sont équipés aujourd’hui de dispositifs permettant un contrôle précis et optimal des paramètres de fonctionnement."

Au bout du compte, l’opération aura permis à D. Senesael de faire parler de lui un an avant les élections communales quitte à passer pour "ridicule"" un an après... La question maintenant est de savoir ce qu’aura coûté ce qui n’était qu’une opération de communication de plus financée sur le budget communal...