Tu es jeune et le 14 octobre prochain, tu te rendras aux urnes pour la première fois ?

Publié le mercredi 26 septembre 2012

Félicitations, tu gagnes le droit de ne plus pouvoir faire la grasse mat’ les dimanches d’élections !

Tu es maintenant en âge légal de faire entendre ta voix en te rendant aux urnes et c’est une grande responsabilité qui s’offre à toi. En effet, le droit de vote, c’est une opportunité qui t’est donnée de dire si tu es d’accord -ou pas- avec les politiques mises en œuvre par le niveau de pouvoir concerné. Ce 14 octobre, en l’occurrence, il s’agira de donner ton avis sur les politiques communales et provinciales. Faisons donc un petit focus sur le scrutin communal…

A quoi ça sert la commune ?

La commune, c’est le premier niveau de pouvoir, celui qui est au plus proche des citoyens. Les compétences communales couvrent un large champ et te touchent directement :

  • Social : via l’action du Centre Public d’Action Sociale (CPAS), via des politiques pour les aînés, les jeunes ou les personnes handicapées, etc.
  • Aménagement du territoire : urbanisme et mobilité
  • Démocratie locale : via la création de conseils consultatifs (aînés, jeunesse, personnes handicapées, etc)
  • Enseignement : via les écoles communales, maternelles et primaires
  • Environnement : via la gestion des déchets, des espaces verts, des voiries, des sentiers
  • Culture : via le Centre Culturel, organisateur de concerts, de spectacles, de stages artistiques, etc.
  • Sécurité : police et pompiers
  • Sport : via les stages sportifs, le hall omnisports, les infrastructures dans les villages Tu vois donc que la commune n’est pas juste cet organisme qui sert à te sortir une nouvelle carte d’identité tous les 5 ans.

Qui dirige la commune et comment ?

C’est là que ta voix compte. C’est lors des élections que l’on désigne les personnes qui vont diriger la commune. Comment ? Par vote, tout simplement !

La commune est gouvernée par le Collège communal qui est composé des échevins et du/de la bourgmestre. Le Collège est chargé d’assurer la gestion quotidienne de la commune.

Le Conseil communal est composé des conseillers communaux, des échevins et du/de la bourgmestre. C’est au Conseil communal que majorité et opposition débattent de la politique communale.

Le rôle du Conseil est d’analyser, questionner et critiquer l’action du Collège qui décide des politiques à mettre en œuvre au sein de la commune. Le Collège dépose des dossiers au Conseil qui vote pour ou contre les propositions de la majorité.

Au soir des élection, le ou les parti(s) vainqueur(s) des élections désignent au sein des personnes élues dans leur liste, celles et ceux qui exerceront le rôle d’échevin. Le bourgmestre est quant à lui désigné par le nombre de voix qu’il récolte aux élections. En effet, est élu(e) bourgmestre le/la candidat(e) le(la) plus populaire au sein de la liste la plus populaire de la majorité. Les autres personnes élues qui ne sont ni bourgmestre ni échevins sont appelés conseillers communaux. Sont élues conseillers communaux, les personnes qui ont obtenu le plus de voix de préférence au ratio du score obtenu pour chaque liste. A Wanze, il y a 23 conseillers communaux, y compris le/la bourgmestre et les échevins.

Comment voter ?

Il faut savoir que tu n’as qu’une et une seule voix. Cependant, il y a plusieurs manières de voter :

vote en case de tête  : tu votes pour le parti et fais confiance à la liste proposée. Tu apportes ainsi ta voix à la liste choisie. Ecolo, c’est la liste 1 !

vote pour une personne  : ton voisin est sur les listes, tu l’apprécies et tu te dis qu’il ferait bien son job s’il était élu. Tu peux aussi ne voter que pour lui en cochant la case devant son nom. En agissant de la sorte, tu apportes une voix au parti auquel appartient ton voisin mais tu fais aussi bénéficier ton voisin d’une voix de préférence. Rappelle-toi , c’est ce nombre de voix de préférence qui désigne le bourgmestre et les conseillers communaux. Attention, si tu votes en case de tête et de manière nominative, seul le vote nominatif sera pris en compte !

vote pour plusieurs personnes  : si en plus de ton voisin, ta tante est également sur la même liste que lui, tu peux aussi voter pour elle. Tu peux voter pour autant de personnes que tu le désires pour autant qu’ils soient sur la même liste ! En agissant de la sorte, tu apportes une voie pour la liste et une voix de préférence pour chaque personne que tu as plébiscitée. Attention, le panachage (vote pour plusieurs listes ou pour plusieurs personnes sur différentes listes) rendra ton bulletin nul.

vote blanc  : tu n’exprimes pas ton avis et laisse la majorité décider pour toi. C’est légal et autorisé mais ça serait dommage que tu ne fasses pas entendre ta voix !

Sont considérés comme bulletins nuls, les bulletins qui, lorsque par un acte volontaire, sont altérés (déchirure, dessin, annotation), identifiables ou contiennent un objet quelconque.

Que faire le 14 octobre ?

Ne pas oublier de te lever, saisir ta convocation électorale et ta carte d’identité et te rendre au bureau de vote indiqué sur ta convocation. Tu recevras alors 2 bulletins, un pour le scrutin communal et un pour le scrutin provincial. Tu te rends dans l’isoloir et fais ton choix. Ensuite tu déposeras les bulletins dans l’urne appropriée et ça en sera fini pour toi. Tu n’auras plus qu’à patiemment attendre les résultats qui tomberont dans la soirée.

Nous espérons t’avoir bien éclairé et te souhaitons un bon vote !

Plus d’infos sur les élections communales et provinciales sur le portail de la Wallonie : élections2012