Alors que nous sommes fin juin et que les derniers habitants de la commune ont enfin reçu le masque tant promis par l’Administration communale … Alors que du personnel communal a été réquisitionné pour essuyer vos plâtres… Alors que nous avons pu constater que « nos » puéricultrices sont généreuses et dévouées, mais n’ont pas forcément toutes des talents de couturières … Bref… Après avoir fait passer la santé de nos concitoyens au second plan pour qu’une fois de plus, en bien ou en mal, peu importe à vos yeux, la presse parle de vous… Monsieur le Bourgmestre, pouvez-vous faire le point sur cette commande de masques « flopés » ? »

Nous savons que votre décision n’a pas été collégiale… Quelle était la nécessité de ce flocage et son surcoût ? Un flocage de mauvais goût ! Qui aurait pu être encore plus poussé si, en pleine pandémie, vous y aviez ajouté « … Entité qui vit » !

Avant le flop de cette commande, alors que nos concitoyens font preuve d’une extrême solidarité, vous auriez pu faire appel à la population ! Comme ça a été le cas dans d’autres communes… Avez-vous pensé à travailler localement ? Pris contact avec des entreprises ? Quel budget gaspillé ! …

Avez-vous évalué le temps pendant lequel des dizaines de personnes ont corrigé vos erreurs ? Une fois de plus, nous ne comprenons pas que vous ayez privilégié le fun plutôt que la qualité ! Nous espérons que vous aurez enfin compris qu’être le premier n’est pas toujours la solution.

Concernant la distribution, comme conseillers et citoyens, nous étions prêts à collaborer… Mais, chez Ecolo, nous n’avons pas l’habitude qu’une personne décide seule et nous ne pouvons que déplorer la façon dont vous avez géré et imposé l’organisation de cette distribution. Date imposée, changée, ensuite annulée… Sans même prévenir les principaux concernés !

Sachez néanmoins que le groupe Ecolo se rend disponible pour faire le tour des boîtes aux lettres afin de déposer les deuxièmes masques modifiés.

Share This